PREPARER SA COURSE EN MONTAGNE

Avant chaque sortie, chaque aventure, le temps de la préparation est nécessaire. Il permet de créer un cadre sécurisant, rassurant autant pour soi que pour les autres. Un cadre non pas pour être rigide, mais tout au contraire, avoir les outils pour s'adapter, changer, modifier un parcours si nécessaire, afin de préserver la vie, de revenir "en bas", dans la vraie vie. Celle qui se partage avec les êtres aimés.

La préparation d'une sortie en escalade, en ski de randonnée, ou d'un voyage en Arménie par exemple ne prend la exactement la même tournure! Selon l'activité, le lieu où elle va se dérouler, selon qui participe, il sera important de se référer à telle ou telle source de renseignements. 
Une petite liste non exhaustive des "basiques" incontrounables :

Prendre la météo :

- en France : https://chamonix-meteo.com ou https://www.meteociel.fr/
- en Suisse : https://www.meteosuisse
- Pour des prévision internationnales : météoblue

S'informer du Bulletin Neige et Avalanche :

- en France : https://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/bulletin-avalanches
- en Suisse : https://www.slf.ch

Connaître les conditions des dernières sorties de ski de randohttps://www.skitour.fr/ ou https://metaskirando

Se renseigner sur un itinéraire d'alpinisme : https://www.camptocamp.org/

S'informer des conditions sur le massif du mont Blanc : https://www.chamoniarde.com

Trouver une carte en France : https://www.geoportail.gouv.fr/accueil

Se renseigner sur un refuge : https://www.refuges.info/

Connaître les prévisions de traffic pour le tunnel du mont Blanc : https://www.atmb.com/fr/info-trafic/prevision-trafic/tunnel-mont-blanc

Préparer son sac à dos

Une fois la décision finale de posée, le choix de la course retenu, l'heure de départ fixée et les participants informés, il reste à préparer son sac à dos! Là aussi une étape importante, car elle impose de faire des choix. Que choisir d'emporter entre les envies de légèreté, de rapidité, et la nécessité de la sécurité? Que peut il arriver au cours de cette sortie? Dans son déroulé normal, et en cas d'imprévu?
Selon l'activité, le contenu de notre "maison" que nous portons sur le dos va évoluer. Voici quelques éléments pour vous aider à préparer votre sortie.

Le fond de sac

Il s'agit de petits plus, des trucs qui devront pas servir, mais qui serons les bienvenus au cas où. Le cas où peut être une casse de matériel, un oubli, un changement de programme, une fringale...
Fond de sac base = GPS, pharmacie de secours*, frontale de secours, couverture de survie, 1 ou 2 barres de céréales ou autre aliment qui se conserve bien (sans exploser dans le sac!), micro doudoune, bout de cordelette (2 m en diamètre 6 mm) et un couteau un briquet.
En plus pour le ski de randonnée = carré de paraffine pour quand les peaux sont imbibées d'eau et qu'elles "bottent", fart (solide ou liquide, si possible sans fluor, très polluant), rouleau de scotch (type Ducktape ou Strappal), rondelle de bâton, "tire - minette*", peau de rechange mutilargeur*.

Pour la ou les nuits en refuge

C'est un poste qui se doit d'être allégé. Car le temps que l'on passe dans le refuge ou la cabane est relativement court comparé au temps que l'on porte ses affaires! 
Bien souvent, il y a peu ou pas de douches dans les refuges. L'eau de plus en plus, mais elle est précieuse! La toilette s'en trouve alors réduite. Ce qui nous réapprend les gestes nécessaires à la vie avec très peu d'eau, à apprécier la préciosité de cet élément sans qui nous ne sommes rien!
Ainsi pour dormir en site de montagne, la trousse de toilette se réduira à quelques indispensables : la brosse à dent, un fond de tube dentifrice, quelques lingettes (de préférence réutilisables car elles sont un fléau pour l'environnement), une micro serviette, un échantillon de crème pour la peau si besoin, des boule Quies (indispensables!)
Et le change? Il est bien souvent réduit au minimum, question de poids. Appréciable cependant le TShirt sec qui sent bon pour la soirée. Le sous vêtement également. Pour le reste rien d'indispensable si ce n'est la paire de chaussette! Oui, ce dernier élément reste plus que recommandé. Pour une question de bien être, certes, mais aussi pour une question de survie. En cas d'incident de parcours et d'obligation de passer la nuit dehors, à la belle étoile, cette deuxième paire pourrait vous sauver la vie! Lors que l'on sait que l'on peut perdre jusqu'à 30% de chaleur corporelle par les extrémités, lorsque l'on a des pieds trempés (de pluie ou de transpiration), il est nécessaire de se mettre au sec pour éviter l'hypothermie. D'où ce change à ne jamais oublier!

Le sac d'alpinisme

Toujours trop gros et lourd! Dans les indispensables, il y aura: les crampons 12 pointes, les bâtons (pliables ou non), le piolet, les guêtres, le baudrier équipé d'une longe et d'un mousqueton à vis, le casque, la lampe frontale, les vêtements chauds (type doudoune), les vêtements coupe vent et déperlants (veste Gore Tex ou assimilée), les gants (1 paire fine et 1 autres plus chaude; ou 1 fine des surgants), le bonnet ou Buff, les lunettes de soleil, voir le masque de ski, les protections solaires (crème et stick labial), les vivres de courses*, de quoi s'hydrater (Thermos et/ou gourde ou flasque souple), la carte topo, le fond de sac.

Le sac de ski de randonnée

Sans parler de ski technique, qui reprend alors la liste du dessus, il contient : le triptyque de sécurité DVA (Detecteur de Victimes d'Avalanche) - Pelle - Sonde, les vêtements chauds (type doudoune), les vêtements coupe-vent et déperlants (veste Gore Tex ou assimilée), une paire de gants chauds de rechange, le Thermos, le bonnet, les petits gants pour la montée, le masque de ski et de visage, la casquette, les protections solaires (crème et Stick à lèvres), des piles derechange pour les DVA, le fond de sac.

* Trousse de pharmarcie = ce qui sert souvent : les bandes Elastoplasme, les compresses, le Strappal. Ajouter un désinfectant, quelques antidouleur (Aspirine, Doliprane), une paire de ciseaux, des pansements colloïdaux pour les ampoules et les brûlures, du sérum physiologique.

  
*Peaux multilargeur = Une peau qui peut couvrir toutes les largeur de ski, même fat. Comment les fabriquer (car introuvables dans le commerce)? : prendre une ancienne peau en 60, 62 ou 65 cm au patin par exemple. La couper en deux dans le sens de la longueur en laissant la partie supérieure jointe. On obtient alors ceci :....... Cette peau peut alors s'adapter à tous support, en mettant les 2 parties de la peau bien sur les carres des skis. 


*Tireminette = Issu du monde de la compétition, pour aider le coureur le plus fatigué, il est bien plus que cela. Il permet une réelle convivialité en ski de randonnée entre 2 personnes n'ayant pas exactement le même niveau physique à la montée. Le plus aguérri pourra donner de son énergie en tirant l'élastique, allégeant le second et permetttant aux 2 skieurs d'arriver en même temps au sommet. On retrouve l'esprit de la cordée, le lien, l'humanisme... Tout autre chose que le ski consommateur et égoïste pratiqué seul dans son coin, écouteurs sur les oreilles. ATTENTION! : évoluer ainsi a pour conséquences d'être à deux au même endroit, au même moment. Donc à utiliser à bon escient selon la configuration de la situation nivologique présente et du contexte de ski.

* Vivres de course = Grand sujet! car il y a autant de possibilités que de personnalité et d'expérience. D'aucun ne mangeront rien durant 24h, d'autres faisant des pauses alimentaires toutes les heures. L'essentiel est d'avoir de quoi subvenir à ses besoins - ou à ceux des autres - au bon moment. Dans les aliments efficaces, apportant énergie (par le sucre notamment) , les choix sont grands : entre le saucisson et le gel chimique, toute une panoplie possible. L'essentiel est de trouver des choses que l'on aime manger! Egalement selon l'environnement, des choses qui ne gèlent pas. En haute altitude, essayer de casser avec les dents une barre de céréales lorsqu'il fait -20°C peut devenir un exploit! Dans ce cas là, les fruits secs sont une bonne alternative.

PROCHAINS DEPARTS

- Yoga et escalade, île de Gran Canaria, du 26 octobre au 02 novembre. 1 place

- marche consciente, Dingy, les 6/11 et 16/12

- NRV hivernal dans le Jura, 10, 11 et 12 janvier. 1 place

- Ski rando & Yoga en Arménie, du 21 au 28 février 2020

Voir tout le programme

 

AVIS ET COMMENTAIRES

PENSEE DU JOUR

 

 

SPONSORS

Salomon

Teko le top des chaussettes.

 Scott et OR

COORDONNEES

627, Route de Verbin
74230 Dingy St-Clair
+33.(0)6.81.07.66.35