APPRIVOISER LA PEUR DE LA CHUTE EN ESCALADE

Quel grimpeur, grimpeuse, n'a pas été un jour confronté à cette Peur? A plus ou moins de hauteur au dessus du sol, ou d'un point, en mur, en falaise, en montagne... Celle qui fait perdre ses moyens, et se perdre soi même!

Cette Peur, avec un P majuscule est un reflèxe parfois, une construction mentale à d'autres. Elle est à la fois salvatrice, nécessaire pour notre sauvegarde, et à la fois inhibitrice de notre rélisation personnelle.

La question souvent posée est "comment puis-je la vaincre?"

Les stages d'essaimance pour la Peur de la Chute ne cherchent pas à la vaincre. Elle est pertinente, elle s'ancre dans la profondeurs de nos réflèxes archaiques, et il serait long et coûteux que de la vaincre pour le commun des grimpeur. Par contre, il est enrichissant, bienfaiteur et très guérisseur que de voir comment il est possible de l'apprivoiser. De vivre avec; de la laisser s'exprimer mais en la laissant à sa place.
Cela signifie quoi apprivoiser? Et bien, à cela, le Petit Prince de St Exupéry y répond mieux que tout autre : 
"Si tu veux un ami, apprivoise-moi ! Que faut-il faire? dit le petit prince. Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près... Le lendemain revint le petit prince.  Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l'après-midi, dès trois heures je commencerai d'être heureux. Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai et m'inquiéterai; je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m'habiller le cœur... Il faut des rites.."

Ainsi en est il de la Peur, ou des peurs de la chute. Car sous un seul masque, se cachent bien des peurs, propres à chacun. Pas à pas, petit à petit, avec assiduité, persévérance et bienveillance, il est possible de rencontrer ses peurs. De les reconnaître, des les accepter, de les gérer mieux. Parfois enfin de les dépasser.
C'est un processus, un chemin de prise de conscience en plus d'une libération personnelle pour grimper avec beaucoup, beaucoup plus de plaisir. 
Lâcher la domination des peurs - en escalade comme ailleurs! - c'est être libre. Libre de vivre, de choisir, de respirer. Libre de bouger, de réussir ou non, mais de tenter. Libre d'avoir fait le choix d'oser plutôt que de subir!

Comment cela se passe t il?
Peu d'informations préalables, sinon très vite le mental prend le dessus!
Ce sont 4 jours, car le Temps est un allié précieux à la transformation.
4 journées pour aller progressivement vers la chute, sans jamais qu'elle ne soit imposée. Car il faut se sentir prèe pour chuter en tête. Donc aucune obligation, juste des outils pour repartir avec ce qu'il faut pour mettre en place sa progression à son rythme. Car avant la chute en soi, il y a beaucoup d'autres paramètres à voir, revoir ou intégrer : le mécanisme neurologique et physiologique des peurs,  l'assurage, le dynamisme, la sécurité, la confiance, les aides disponibles (souffle, corps, assureur...), le mental.
Au cours de ce stage, la présence d'une hypnothérapeute vous permettra de façon collective à aller regarder plus en profondeur là où ca bloque pour chacun. 

PROCHAINS DEPARTS

- Traversée des Bauges en ski de randonnée, les 27 et 28 février 2021 COMPLET
- 4 jours de ski de rando autour du refuge de la Parrachée (Vanoise). Du 12 au 15 mars 2021. COMPLET
- découverte de la marche consciente et afghane : 12, 14 et 26 avril
- 7 au 10 mai : stage Peur de la Chute, Annecy
 

 

Voir tout le programme

 

AVIS ET COMMENTAIRES

PENSEE DU JOUR

 

 

SPONSORS

Salomon

Teko le top des chaussettes.

 Scott et OR

COORDONNEES

627, Route de Verbin
74230 Dingy St-Clair
+33.(0)6.81.07.66.35